​... ça c'est un comble !

Elucubrations de fond en comble

La rencontre d'une "plume" et d'un "crayon" ayant un "même esprit de la dérision"

Guy PAQUI

avec la complicité de

Roger THISSELIN

     Ca c'est un comble !

     Voilà le genre de réflexion que tout le monde a eu un jour.

     Qui ne s'est pas exclamé au cours d'une discussion, d'une dispute... "ça c'est un comble, non seulement tu..., mais en plus tu..."  ou quelque chose du même tonneau, en un mot : ça dépasse la mesure.

    En cherchant bien, on constate que tout a son comble, son fait, sa démesure. Si en plus on a l'esprit de dérision, le goût de la boutade et du bon mot, on peut se régaler à trouver des réflexions elles aussi démesurées.​  



*

Les Personnalités

 Quel est le comble du fantasme pour une Barbie ?

... d'être une poupée gonflable.

Le comble pour le chanteur Dany Briant ?
... de ne pas l'être.

Le comble du constat pour «Djamel 2 bouses» ? 

… d’avoir un spectacle «de merde».

*

Les Personnes alitées

Le comble du courage pour un manchot ?

… de le prendre à deux mains.

 

Quel est le comble pour un bigame myope ?

... de porter des lunettes à double foyer.

 

Le comble de la folie pour un nain ?

... d'avoir celle des grandeurs.

*

Esoparlaimusique

Le comble de l’immoralité pour la «portée» ?

… de se faire sniffer ses lignes, ce qui est très prisé chez certains musiciens.

 

Le comble de la frénésie pour une «noire» ?

… de vibrer en «after beat».

 

Le comble de la lassitude pour une «croche» ?

… de travailler à mi-temps.

*

Les Artisantelemétiers

Le comble pour un apprenti forestier alsacien ?

… de faire tout un fromage parce qu’il doit couper «maints stères.

Le comble du bonheur pour un jardinier à la retraite ?

… d’avoir des «potes âgés».

Le comble de l’émotivité pour un coiffeur ?

... d'avoir peur devant des cheveux qui se dressent.

*

Esovoyageai!

Le comble de l’obstination pour les Anglais ?

… de débarquer périodiquement.

Le comble de l'érotisme pour une Brésilienne ?

... de s’exhiber "sans bas".

Le comble pour un Corse ?

… de rencontrer lors d’un voyage à Lille, deux beautés.

*

Noamileanimaux

Le comble du bien-être pour un âne ?

… de se délasser dans une paire de mules.

 

Le comble pour une étudiante «bouchot» ? 

… d’aimer les langues.

 

Le comble pour un chiot ?

… de ne pas supporter l’odeur de ses petites sœurs.

*

Leproduitdlnature

Le comble du fantasme pour un cactus ?

… de copuler avec un hérisson.

 

Le comble pour un Kiwi ?

… de toujours être dans le cirage.

 

Le comble pour un vendeur de quatre saisons ?

… c’est de tomber dans les pommes après avoir pris une pêche en pleine poire parce qu’il avait ramené sa fraise.

*

Pour lesportifs

Le comble pour un maître-nageur ?

… de finir sa carrière chez France Télécom… Allo quoi !

 

Le comble du rêve d’un trophée pour un tennisman anglais ?  

… c’est qu’il «roule en carrosse».

 

Le comble de la fringale pour un jockey ?​

... d'avoir après chaque repas, l'envie de lécher "les cuillères".

*

Lechiffreeles lettres

Le comble du sérieux pour l’alphabet ?

… de tout prendre à la lettre.

 

Le comble de la tendresse pour la lettre «B» ?

… d’avoir une sœur jumelle, fruit d’un bel amour.

 

Le comble de la jouissance pour la lettre «G» ?

… d’être le point clé de ce symbole.

*

Sofaisaiceux de l'histoire

Quel était en -52, le comble du triomphe pour Jules César ?   … d’avoir la Gaule.

 

Quel était, en 1610, le comble du ras-le-bol pour Ravaillac ?

… de ne plus supporter de bouffer tous les dimanches la «Poule au pot»… d’où, et oui !

 

Le comble, en 1815, de la reconnaissance envers Napoléon ? 

… qu’à Sainte-Hélène il fut logé dans un «bon appart.».

*

D'autre?... OK !...

Le comble de l’ambition pour un lèche-bottes ?

… de monter en grade pour devenir «lèche-cul».

 

Le comble de la réussite pour un bouquin sur le baiser ?​

... d'être traduit dans toutes les langues.

 

Le comble pour une bonne sœur ?

… d’être vierge toute sa vie et de mourir en Sainte.

*

LeZ'osés

Le comble du fantasme pour une caravane ?

… se faire tirer par un camion.

 

Le comble de la confiance pour un homme ?

… de se faire sucer par une cannibale.

 

Le comble de la possession pour une «charentaise» ? 

… de se faire enfiler par un piémontais.

*

Ceci n'est qu'un aperçu du livre... Plus de 750 combles et 100 dessins

__   Sortie officielle le 14 septembre 2018   __

dans le cadre du "Festival PARAY CA A D'LA GUEULE"

à

PARAY-le-MONIAL (71)

sous le parrainage de Pierre DOUGLAS

Copyright : Guy PAQUI 2012

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now