écoute écoute... j'en ai une courte !

... non mais, "cent blagues".

 Dans les années cinquante alors que la télévision n'était qu'à ses premiers balbutiements, la radio était reine.

  Europe 1 n'existe pas - si elle émet à partir de 1954, elle sera interdite puis relancée avec bien des sou-cis de fréquence.

 Hormis Radio France (monopole d'état), qui sévit depuis 1921, il y a, assurément déjà à cette époque la plus écoutée... "Radio Luxembourg".

 Créée en 1931 au Luxembourg, elle émet en France en grandes ondes à compter de 1946, et deviendra RTL à la fin des années soixante.

 C'est toute mon enfance, mon adolescence.

 

     A la libération de Valenciennes d'où je suis origi-naire, j'assisterai un jour avec mes parents à une émission en public... "Ploum ploum tralala". C'est un radio-crochet présenté par une équipe appelé "les Baladins"... dont Zappy Max

 Hormis le nom de François Chatelard qui me mar-qua - ayant eu l'honneur de travailler avec lui beau-coup plus tard - les autres me font défaut.

Guy PAQUI

    écoute, écoute...

j'en ai une courte !

 Bien que certaines ne le soient pas vraiment !

... non mais, cent blagues

enfin un peu plus quand même !

 Il y a aussi "Quitte ou Double" présenté par Zappy Max (émission qui fut reprise par Jean-Pierre Foucault)... sans oublier le mercredi "Reine d'un jour" présen-tée par Monsieur Jean Nohain & André Leclerc, avec Roger Lanzac, le Géant Atlas en un mot la grande épopée de la radio.

 

     Chaque émission a ses "réclames" bien sûr, du shampooing DOP en passant par les parfums Bour-jois avec un "J" comme joie précisait le slogan, ou encore du savon Cadum aux Editions Paul Beuscher pour une émission dont je ne me souviens plus le nom, mais d'où chaque dimanche matin je gagnais des partitions des succès de l'époque et qui me fu-rent bien utiles lorsqu'à seize ans je montais mon premier orchestre.

 

     C'est dans le cadre de ces émissions que je décou-vrirai Jacques Bauduin et son fils Philibert qui me vaudra de la part de mon père ce surnom, ne râtant jamais l'occasion, comme lui, de faire ou de racon-ter des conneries.

 

   Histoire en mémoire plus de soixante ans après de ce merveilleux personnage.

 Il se plaint à son papa du harcèlement dont il est victime de la part de sa maîtresse d'école.

 

 Le centre de la ville n'étant encore qu'un grand trou béant suite aux bonbardements, le camion pla-teau - un Dodge canadien - était installé derrière la grand'poste.

 J'ai juste 8 ans, et est-ce cette ambiance de fête au lendemain de cinq années de privations qui me donnera le goût du spectacle et d'amuser les au-tres... va savoir !

 

     Toujours est-il que je deviendrai un "accro" de cette radio, ayant même la carte des "A.R.L." (*)

 Notre vie de famille est réglée au rythme des émis-sions.

 Le midi on retrouve Raymond Souplex & Jeanne Sourza "Sur le banc". Ce sont deux clochards pleins de drôlerie et d'émotion. Dans la foulée il y a "Salut Marcel" avec Marcel Fort et le petit Rodolphe.

  Chaque soir au moment du dîner c'est "la Famille Duraton" avec le fils, un certain Jean-Jacques Vital (fils des célèbres meubles Lévitan), avec son meil-leur ami, rôle tenu par Jean Carmet.

 Le lundi nous sommes attentifs à "Pêle Mêle Cado-ricin" un jeu de questions avec le Maître Capello de l'époque, un certain Monsieur Champagne, et pré-senté par Jean-Jacques Vital. 

 

(*) Amis de radio Luxembourg

4                                                                                                                                                                                                                       5

 Le papa prend rendez-vous avec cette dernière afin de faire un point. L'institutrice consternée par le manque d'intelligence et de volonté du cancre, veut en faire la démonstration au papa, en demandant au gamin...

  - 2 et 2 ?

 Le môme se met alors à chialer en s'adressant à son père...

  - tu vois, elle recommence !

 

     Un autre sketche du même cancre à l'école.

 La maîtresse fait une révision des tables de multi-plications. Un premier élève récite la table par 2, un autre celle par 3 etc... puis arrive le tour de Phili-bert. Il minaude, réfléchit tout haut, s'éclaircit la voix, puis s'embarque dans la "musique" de ce gen-re de récitation... "nanana na nanana na nanana na nanana na nanana nana"... stupéfaction de l'ensei-gnante :

- ben voyons Philibert !

- désolé m'dame, je vous avais prévenu, je me sou-viens de l'air mais j'ai complètement oublié les pa-roles.

 

     Ce goût pour les blagues me vaudra un jour une paire de claques de maman, ayant raconté une his-toire pas très classe dont il est clair à l'époque je

n'avais pas compris le sens réel. 

 La question était :

  - pourquoi y-a-t-il beaucoup d'enfants dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

  - parce que le " con sert tôt en sol mineur"

 Si étant originaire de cette région et faisant de la musique depuis ma plus tendre enfance, il est clair qu'à douze ans bien que fier de la connaître, ça fai-sait désordre. Incontestablement j'ignorais le véri-table sens du mot con, d'où le magistral "aller re-tour".

 

     C'est à cette même époque que sévissent les chansonniers tels Pierre-Jean Vaillard, Robert Rocca ou encore Maurice Orgue ainsi que des raconteurs d'histoires dont Jean Rigaud que je côtoierai en ca-baret à la fin de sa carrière ou encore un roi dans son genre, monsieur Roger Nicolas.

 C'est un personnage extraordinaire, une bouIlle ri-golarde avec deux grands yeux en boules de loto, un  chapeau mou, véritable accessoire lui permet-tant les pires fantaisies.

 Histoires, sketches s'enchaînaient ponctués de ce fameux "guimique"... écoute écoute.

 J'ai le souvenir de ce bègue qui rentre dans un bar pour prendre un café. Ayant des problèmes sérieux d'élocutions il ne peux prononcer le mot café, ce qui

6                                                                                                                                                                                                                       7

8                                                                                                                                                                                                                       9

donne, sur un ton enjoué... "garçon, un ca un ca un ca un caca, un... une limonade"... s'en suivais alors une cascade de drôlerie, de mimiques !... à voir sur :

 

 

     Lorsque l'on croit que c'est fin, il revient avec... "écoute écoute" et c'est reparti pour un tour.

 

     Dans un autre esprit il y aura également le mer-veilleux "Dodo" - Pierre Doris. Lui aussi j'aurai le plaisir et le bonheur de le côtoyer. Ses histoires en général étaient courtes et pas mal tournaient au-tour de "sa femme"... j'aime particulièrement celle-ci...

  - Ma femme c'est comme mes charentaises, je suis bien dedans mais je ne sors jamais avec !

ou encore :

  - J'ai quitté ma femme, elle passait son temps dans les bistrots... bon d'accord à me chercher, mais quand même !

 

     J'aimerais également faire un petit clin d'oeil à autre personnage que j'aimais beaucoup Jean-Louis Blèze.

 Notre première rencontre remonte à 1969 sur le car podium du journal La Voix du Nord, à Denain.

 Quelques années plus tard il me parrainnera lors de ma première émission TV. "Eh! bien raconte" de Georges Folgoas.

 

     Si aujourd'hui il y a pléthore d'humoristes, on est loin de cet humour bon enfant et correct de ces messieurs... mais bon, vivons avec notre temps.

 

     Je vous propose donc de reprendre ce leitmotiv "écoute écoute" pour vous faire déguster les "cent blagues" qui suivent.

 Toutefois, comme déjà précisé dans mes autres recueils d'histoires déjà édités, lorsque l'on en crée une, même si elle n'est racontée qu'une seule fois à une seule personne, elle ne vous appartient plus. 

nCelui qui l'a écouté, si elle lui convient il la repla-cera systématiquement à sa façon.

 Pour ce quatrième ouvrage du genre, une grande majorité a été créée, d'autres m'ont été racontées j'en ai fait mienne.

 Bonne lecture.

 

 

*

*  *

*

Imaginons que les animaux, les objets, les choses & les machins trucs, etc... parlent !

 

 ... écoute écoute

  Ca se passe aux J.O. Une barre de saut en hauteur discute avec une perche. 

 - Dans ton genre t'es quand même une belle salope, tu te fais sauter par tout le monde !

 - Oui et alors, t'es mal placée pour parler, qui c'est qui me les envoie ?

 

 ... écoute écoute

 Deux fantômes dans un manoir :

 - Hier soir j'me suis sauté la Baronne.

 - Ouh! lala, tu t'es mis dans d'sales draps, elle était lingère avant de connaître le Baron.

 - Ah! c'est pour ça qu'elle m'a dit en partant... at-tends-moi demain, je repasserai.

 

 ... écoute écoute 

 Deux spermatozoïdes "bidasses" discutent :

 - Tu fais quoi ce week-end ?

 - Je pars en sperme.

 

 ... écoute écoute 

10                                                                                                                                                                                                                   11

... écoute écoute

  Une paire de fesses vient d'avoir après une trentai-ne d'années d'existence, la visite pour la première fois d'une langue :

 - Ce sera à noter dans les annales... déclare l'une d'elle. 

 

 ... écoute écoute

 Une paire de bas papote...

 - Allez je file ! 

 

 ... écoute écoute 

 Sur le bureau d'un écrivain d'un certain âge, un manuscrit discute avec une loupe :

 - Dis-moi dit le manuscrit, tu devrais faire un régi-me, tu as vu comme tu grossis ! 

 

 ... écoute écoute

 Conversation surprise entre deux chiffres sur les lignes d'un cahier d'écolier.

 C'est un "8" qui déclare à un "6" :

 - Eh! t'as vu le "3" comme il est girond.

 - Eh! tu touches pas, c'est ma moitié.

 

 Deux mamans moules parlent de leur progéniture :

 - A l'école ça va, la mienne travaille pas trop mal,

12                                                                                                                                                                                                                   13

elle a de bonnes notes en math, et la votre quelle est sa matière préférée ?

 - La mienne, elle a plutôt un penchant pour les lan-gues. 

 

 ... écoute écoute

 C'est une pâte dentifrice folle amoureuse du tube qui l'a emballée...

 - Oh! oui chéri, serre-moi, serre-moi fort, je me sens partir, oui oui je vais partir, oh!ouiiii !

 Le tube ...

 - Non, non ne pars pas, attends mon signal.

 

 ... écoute écoute 

 Discussion de deux oranges par un après-midi ensoleillé...

 - On se fait un petit jus ?

 - Désolée, non merci je suis pressée. 

 

 ... écoute écoute

  Deux pieuvres discutent...

 - Hier j'ai passé un moment avec Bernard Lhermite il a une façon de tâter le poulpe, je ne te dis pas, je n'ai jamais autant mouillé.

 - Ah! toi aussi, il t'a fait jeter l'encre !

 ... écoute écouteDans la cour d'une ferme deux   

 Dans la cour d'une ferme, deux chèvres se croisent.

 - Cet après-midi je vais au prè, tu viens avec moi ?

 - Non désolée je ne peux pas, cet après-midi je bou-quine.

 

 ... écoute écoute

 Dans une friteuse une belle grande frite demande à sa copine en la bousculant...

 - Ben quoi, tu dores ?

 

 ... écoute écoute 

 Deux morpions dans une toison blonde et clairse-mée se retrouvent...

 - Tiens-te voilà de retour ?

 - Oui tu sais de temps en temps j'aime bien m'e-xiler. Quand je sens que la marée va arriver, je vais faire un tour en moustache.

 

 ... écoute écoute

  Dans le salon d'une belle maison de campagne, sur le cadran d'une horloge les deux aiguilles copulent sur le chiffre douze.

 - Avec ces douze coups, tu m'as sonnée... déclare la petite aiguille à sa grande copine.

14                                                                                                                                                                                                                   15

elle a de bonnes notes en math, et la votre quelle est sa matière préférée ?

 - La mienne, elle a plutôt un penchant pour les lan-gues. 

 

 ... écoute écoute

 C'est une pâte dentifrice folle amoureuse du tube qui l'a emballée...

 - Oh! oui chéri, serre-moi, serre-moi fort, je me sens partir, oui oui je vais partir, oh!ouiiii !

 Le tube ...

 - Non, non ne pars pas, attends mon signal.

 

 ... écoute écoute 

 Discussion de deux oranges par un après-midi ensoleillé...

 - On se fait un petit jus ?

 - Désolée, non merci je suis pressée. 

 

 ... écoute écoute

  Deux pieuvres discutent...

 - Hier j'ai passé un moment avec Bernard Lhermite il a une façon de tâter le poulpe, je ne te dis pas, je n'ai jamais autant mouillé.

 - Ah! toi aussi, il t'a fait jeter l'encre !

 ... écoute écoute

 Dans la cour d'une ferme, deux chèvres se croisent.

 - Cet après-midi je vais au prè, tu viens avec moi ?

 - Non désolée je ne peux pas, cet après-midi je bou-quine.

 

 ... écoute écoute

 Dans une friteuse une belle grande frite demande à sa copine en la bousculant...

 - Ben quoi, tu dores ?

 

 ... écoute écoute 

 Deux morpions dans une toison blonde et clairse-mée se retrouvent...

 - Tiens-te voilà de retour ?

 - Oui tu sais de temps en temps j'aime bien m'e-xiler. Quand je sens que la marée va arriver, je vais faire un tour en moustache.

 

 ... écoute écoute

  Dans le salon d'une belle maison de campagne, sur le cadran d'une horloge les deux aiguilles copulent sur le chiffre douze.

 - Avec ces douze coups, tu m'as sonnée... déclare la petite aiguille à sa grande copine.

16                                                                                                                                                                                                                   17

Dialogue entre deux chaussures d'une même paire.

 - La der... nière fois... qu'on s'est... vu c'était... en boîte ?

 - Oui on était.... en forme, on... s'était même en... lacées.

 - Ouf! j'croyais qu'il ne s'arrêterait jamais.

 - Tu es toujours d'accord pour la s'melle prochai-ne ?

 - Oui bien sûr, je n'me lasse jamais d'être avec toi.

 - Remarque... on est vernis, il ... ne nous sort... que par... beau temps.

 - Oui... Bon on s're... trouve en boîte ?

 - D'ac... cord. Atten... tion... oh! merde... trop tard.

 

 ... écoute écoute

 Deux petits pois discutent sur le bord d'une assiette les deux pieds dans la sauce.

 - C'est marrant j'ai l'impression qu'on s'est déjà ren-contré quelque part ?

 - En boîte peut-être !

 

 ... écoute écoute 

 Sur le bord d'une baignoire, une éponge taille une bavette avec une savonnette. Celle-ci ravie, déclare :

 - J'aime quand elle me prend de ses longs doigts et me glisse sur son corps, sur sa poitrine aux petits

tétons, entre ses fesses rebondies, le long de ses jambes et puis... et puis

 - Oui, moi aussi, mais chaque fois qu'elle me prend c'est pour me foutre à l'eau, ça me gonfle !

 

 ... écoute écoute

 Au bord d'une route nationale, un panneau de limi-tation de vitesse. Dans le rond rouge un "70".

 Le "7" est complètement bouffé. On lui a collé une étiquette "Hollande démission" qui a été arrachée, il est à moitié gratté, il est lamentable, il fait la gueule donc plus de conversation possible.

 Alors le "0" marmonne...

 - Si seulement on pouvait m'en mettre un "neuf", ça passerait plus vite.

 

 ... écoute écoute

 Dans la forêt de Fontainebleau un petit cochon de lait s'est égaré. Il tourne en rond depuis des heures, il est épuisé, quand soudain à l'approche d'une clairière il croise un sanglier.

 - Salut p'tit comment va ta chimio ?

 

 ... écoute écoute 

 Sur son parking d’hiver, une caravane après un grand soupir…

18                                                                                                                                                                                                                   19

 - Ouf ! les vacances, je vais enfin me faire tirer !

 Dans son coffre, une toile et quelques piquets ont sensiblement la même réflexion au même moment.

 -  Hihihi... si elle va se faire tirer... nous on va se faire monter !

 Moralité : le camping - un vrai lupanar !

 

 ... écoute écoute

 Deux oreilles séparées par un crâne dégarni es-sayent de dialoguer.

 - Allo tu m’entends ?

 - Qu’est-ce que tu dis ?

 - Tu m’entends ?

 - Attends, je t’appelle de l’intérieur !

 

... écoute écoute

Sur la table d’une cuisine, un plat de lentilles, deux d’entr’elles échangent.

 - Tu travailles dans quoi ?

 - Moi dans une usine à gaz, et toi ?

 - Moi aussi mais je suis en train de me reconvertir

 - On me propose un boulot  très en vue en ce mo-ment chez un opticien.

 - Ah ! ouais on m’en a parlé, mais fait gaffe c’est à l’œil.

 Une ado « citron » raconte sa soirée de la veille à sa meilleure copine.

 - Je ne rentre pas dans les détails, mais figures-toi qu’il a eu un zest déplacé, ce qui fait que je suis in-quiète, j’espère ne pas avoir de pépin.

 

 ... écoute écoute 

 Une paire d’essuie-glace chantonne…

 - Gauche droite, gauche droite, gauche droite…

Puis l’un dit :

 - Pousse-gouttes, quel boulot de con !

 - Bof, moi j’m’en balance !

 

 ... écoute écoute

 Dans la nature hostile un lapin batifole. Soudain il tombe nez à nez avec un énorme boa.

 - Ah ! bonjour monsieur le boa !

 Celui-ci ne répond pas, et d’un seul coup chope et avale le pauvre lapin.

 De l’intérieur, le lapin se lissant les deux oreilles, déclare :

 - Putain, quelle pipe !

 

 ... écoute écoute

 Dans un garage un peu poussiéreux, deux voitures de collection – le « Lion Peugeot » d’un autre âge et une fringante "Jaguar" - un jour ils copulèrent.

 Le résultat un "quatre pattes chevreau laid » !

 

 ... écoute écoute

 

 Sur un plateau de fromage… un camembert se la coule douce aux côtés d’un Maroilles.

… sans être bégueule, ce Hollande est franchement plus puant que nous !

 

 ... écoute écoute 

 C’est une maman œuf qui fait la leçon à son petit dernier.

… Il faut que tu te prennes en main si tu veux pas être « omelette » comme ton père et devenir un « dur ».

 

 ... écoute écoute 

 Dans un livre d'école, des "voyelles" discutent...

 - z'êtes marrantes vous les "e" et les "a" avec vos drôles d'accents !

 - tu peux parler toi le "i"... déjà que tu as l'air ridi-cule avec un point, imagine quand tu en as deux !

 ... écoute écoute

 C'est un ver de terre, un beau lombric bien gras qui se vautre dans un plat de spaghettis.

 Il remonte à la surface, dégage la tête et radieux s'exclame :

 - Waouuuhh ! les mecs, quelle partouze ! 

 

... écoute écoute

 Dans une allée du Père Lachaise, à la tombée de la nuit, deux vers luisants se baladent.

 - Qu'est-ce qui t'arrive, tu fais la gueule, tu n'dis rien ? 

 - Non pas du tout, je réfléchis !

 

 ... écoute écoute

 Pourquoi "Lactel" vend son lait dans des Tétrabric carrés ?

 ... pour l'empêcher de tourner ! 

 

... écoute écoute

 C'est un pet foireux qui joyeusement passe la fron-tière des sphincters. Lorsqu'il arrive à sa destina-tion finale,  le fond du slip, il a ces mots : 

 - Ah!...merde.

20                                                                                                                                                                                                                   21

22                                                                                                                                                                                                                   23

 ... écoute écoute 

 Sur un panneau d’autoroute…

Poitiers 35 - Bordeaux 281

… le mec au volant, sans doute un belge passionné de foot :

 - Wwaaah ! quelle piquette !

 

 ... écoute écoute 

 Dans un superbe jardin bien entretenu, quelques pieds de tomates. L'un d'eux, des tomates cerises.

 Parmis les grappes deux petites tomates bien ron-des, quelque peu dévergondées discutent.

 - Encore lui, qu'est-ce qui se figure, qu'en se prome-nant à poil devant nous qu'il va nous faire rougir !

 

 ... écoute écoute 

 Deux chiens errants se baladent dans les rues du village, lorsqu'ils croisent un couple de touristes en tandem.

 - Pfttttt ! si c'était nous, on nous fouterait un seau d'eau au cul ! 

 

 ... écoute écoute 

 Deux casquettes avec le signe NY, vissées sur la tête de deux petits loubards à la démarche chaloupée,

râlent...

- C'est quoi cette mode à la con qui nous fait reculer.

 

 ... écoute écoute

 Trois petites souris sortent d'un bois. Pour conti-nuer leur balade elle doivent traverser une route très fréquentée, donc risquée.

 Si deux plus téméraires n'hésitent pas à se lancer et à arriver l'autre côté sans encombres, la troisième hésite. Elle attend, regarde, avance, fait demi-tour à plusieurs reprises, puis en fin se lance. Il lui reste à peine deux mètres à parcourir, lorsqu'une voiture arrivant à vive allure... lui coupe la queue.

 Essoufflée, elle fait demi-tour pour aller la récupé-rer, une seconde voiture, tout aussi rapide passe à ce moment là et lui coupe la tête.

 Effondrées, les deux copines sur le bord ont toute-fois cette réflexion...

 - Quel dommage, perdre la tête pour un petit bout de queue !

 

 ... écoute écoute 

 Dans une casserole des petits pois sont en train de mijoter et parlent de leurs origines.

 - Moi dans la mienne on est tous "écossais"... fanfa-ronne l'un d'eux.

24                                                                                                                                                                                                                   25

 ... écoute écoute 

 Dans l'immense réserve d'un aviculteur, des mil-liers de plateaux d'oeufs frais sont en attente d'ex-pédition. 

 Sur l'un d'eux, deux oeufs du jour échangent, envi-sageant leur avenir.

 - Je pense que notre route est toute tracée, dit l'un, nous sommes déjà assurés de finir chez Lustucru.

 Petit rire de son voisin, qui désignant un oeuf dans la rangée d'à côté, il est légèrement pigmenté de tâ-ches de rousseur...

 - Lui ça ne risque pas de lui arriver, sa mère c'est la rousse complètement folle, ils sont tous fêlés dans la famille.

 

 ... écoute écoute 

 Dans la famille "Ail" composée de nombreuses peti-tes gousses, certaines moins courageuses que d'au-tres sont plus tôt mal vues.

 Critique entendue...

 - Vu leur état d'esprit, c'est sûr, elles finiront "aïl au lit".

 

 ... écoute écoute 

 Sur le bord de la route une voiture vient d'avoir un accident.  Le parechoc arrière traînant dans l'herbe

du bas côté...

 - Je le savais, je le savais, j'en étais sûr ça devait fa-talement arriver... je le savais.... avec une plaque comme ça, ça devait arriver !

 

 ... écoute écoute

 Sur une tablette dans une salle de bain, deux coton-tiges discutent...

 - tu as l'air costaud, c'est quoi ta puissance ?

 - Moi... 2 ouates ! 

 

 ... écoute écoute 

 Savez-vous que 90% des mains que vous serrez sont utilisées pour la masturbtion ?

 

 D'après vous quel est l'âge moyen d'une moule ?

 Environ 10 ans... après des poils lui poussent tout autour et ça s'appelle une chatte.

 

 

quelques autres d'ici et là...

BONUS...

26                                                                                                                                                                                                                   27

 ... écoute écoute

 C'est deux Nanas très seizième qui papotent soins de beauté. L'une d'elle sur un ton curieux demande à sa copine :

 - Ainsi vous prenez des bains de lait ?

 - Eh! oui, voyez-vous très chère, je n'ai toujours pas trouver de vache assez haute pour prendre des dou-ches.

 

 ... écoute écoute

 La petite Valérie - dix ans et demi, sur le chemin de l'école discute avec une petite copine du même âge. Celle-ci lui déclare :

 - Tu ne devineras jamais. Ce matin j'ai trouvé un préservatif dans la véranda !

 - Ah. c'est quoi une véranda ?

 

 ... écoute écoute

 Dans un Club de Rencontres, deux mecs se présen-tent :

 - Bonjour, moi c'est Albert, je viens de Bayonne.

 - Salut, moi je m'appelle Gilles, je viens de Saint-Quentin.

 L'animateur du Club présente alors les nouveaux venus à l'assistance en ces termes :

 - Albert est basque, Gilles est de l'Aisne.

(au cas où... béret basque - gilet de laine)

 

 ... écoute écoute

  Quelle est la diffrence entre un lion qui n'a pas mangé depuis une semaine et un homosexuel ?

... aucune, ce sont tous les deux des fauves à jeun - faux vagin.

 

* Pourquoi appelle-t-on celles qui se sont faites elles-mêmes intellectuellement des "tacots" ?

... parce que ce sont des "autos qui dates" !

... ok pas terribles "autodidacte"

 

* Qu'est-ce qu'une trisomique imbue de sa person-ne ?

 - "une mongole fière".

 

* Pourquoi un curé en soutane ne possède-t-il pas de voiture ?

 - Parce que ses habits "ça sert d'auto".

 

* Pourquoi la femelle castor est-elle heureuse, épa-nouie, comblée ?

 Parce que son mâle a la queue plate, et c'est bien connu "les plates bandes".

28                                                                                                                                                                                                                   29

 ... écoute écoute

 TF.1 journal de 20 heures. Claire Chazal interwieve un SdF à qui la Mairie de Paris vient de délivrer un petit appartement.

 Elle conclut :

 - Un dernier mot après toutes ces émotions ?

 - Oui, je me demande comment j'ai pu vivre si long-temps, ainsi sans toit.

 Le pépé un peu sourd qui suit le journal, demande à son petit-fils :

 - Qu'est-ce qui dit ?

 - Il lui dit qui s'demande comment il a pu vivre aussi longtemps sans "elle".

 

 ... écoute écoute

 Le lendemain au journal de 13 heures, Jean-Pierre Pernaut déclare :

 - On apprend que "le grand blond" serait en train de mourir à l'hôpital de Neuilly.

 Commentaire du journaliste :

 - Souffrant depuis quelques temps d'une maladie incurable, celui que l'on a surnommé "le grand blond", s'éteint.

 Le même pépé toujours aussi sourd, demande à son petit fils :

 - Qu'est-ce qui dit ?

 - Il dit que Pierre Richard s'est teint par contre y précise pas en quelle couleur.

 

 ... écoute écoute

 Dans un bar d'Acapulco un touriste français fait la connaissance d'une splendide petite mexicaine.

 Il l'invite à souper, puis l'emmène à son hôtel.

 Il passe une nuit très exotique, et au petit matin le petit parisien est aux anges.

 - Tu sais chérie, j'ai passé une nuit merveilleuse, c'était la première fois que je faisais l'amour avec une mexicaine.

 - Confidence pour confidence lui répond-elle dans un français parfait, moi... c'était la première fois que je faisais l'amour avec "mec si con".

 

 ... écoute écoute

 Le petit Léo trouve sa grance soeur entièrement  nue dans la salle de bain. Il s'approche d'elle, et jou-eur, avec un doigt lui chatouille le nombril et de sa voix fluette :

 - guiliguili guiliguili guiliguili

 La frangine, coquine et un peu émoustillée lui dit :

 - Plus bas chéri, plus bas.

 Alors le gamin prenant une voix douce et à peine audible reprend : guiliguili guiliguili guiliguili ! 

30                                                                                                                                                                                                                   31

 Saviez-vous que l'inventeur de l'enrenage était chi-nois ?

 Saviez-vous que c'est le même chinois qui inventa la tyrolienne ?

... le jour où il se coinça les couilles dans son engre-nage.

 

 ... écoute écoute

  Quelle est la différence entre deux copains de régiment et un mari et l'amant de sa femme ?

 - Aucune, dans les deux cas ils servent dans le mê-me corps.

 

 ... écoute écoute

 Une jeune fille très mignonne de sa personne est au lit avec son frangin à peine plus jeune qu'elle.

 - Tu sais p'tit frère, je trouve que tu baises nette-ment mieux que papa !

 - Oui je sais grande soeur, maman me l'a déjà dit.

 

 ... écoute écoute

 Dans la cour de l'école les enfants jouent, trois d'entr'eux discutent sérieusement.

 - Nous à la maison, maman est très exigeante, aux toilettes par exemple, on utilise cinq à six feuilles chaque fois que l'on y va.

 - Nous aussi on est très propres, mais comme ma-man achète du triple épaisseur, on utilise deux ou trois feuilles.

 Le troisième ne dit rien, mutisme complet sur ce sujet.

 - Et toi Jojo, chez toi vous en utilisez beaucoup ?

 - Chez nous, non jamais, maman n'en achète ja-mais, ça sert à rien.

 - Ca sert à rien, vous êtes dégueulasses, vous vous essuyez jamais?

 - Ben non c'est pas la peine, chez nous on a des poils Téfal, ça n'attache pas !

 

 ... écoute écoute

 Don Pastillo rentre de courses sur son vélo. Dans le petit panier devant, des pâtes, des pâtes oui, mais...

 Bien, soudain dans une descente, les freins de son "cycle Amen" (c'est la marque du vélo) lachent.

 Le bon Don Pastillo prend de la vitesse, essaye de freiner avec ses pieds, rien à faire, il va de plus en plus vite, et soudain miracle, lui vient une idée.

 Dans le petit panier, il prend parmi les coeurs une boîte d'Ajax et saupoudre la roue avant de produit.

 Et là, évitant la catastrophe, il se stabilise et s'ar-rête... pourquoi ?... miracle ?... non

 - Parce que Ajax c'est de la poudre "arrêt curé".

32                                                                                                                                                                                                                   33

 La petite Lucette rentre toute excitée de l'école...

 - Maman, maman je sais comment on fait les bébés

 - Ah! bon ma chérie, et c'est comment ?

 - Ben le papa se met tout nu, son zizi est tout mou, il devient dur et il le met dans la bouche de la ma-man.

 - Ah non ma chérie ça c'est pas pour faire les bébés, c'est pour les petits cadeaux.

 

 ... écoute écoute

  Quelle est la différence entre un instituteur qui prend sa retraite et un mec qui vient de déflorer une pucelle ?

 - Aucune, ils sortent tous les deux du "corps ensei-gnant".

 

 ... écoute écoute

 Deux copains se rencontrent...

 - Tiens un revenant, ça fait un bail qu'on ne t'a pas vu ?

 - M'en parle pas, y'a encore trois jours j'étais à l'agonie.

 - Ah! bon, et t'as eu beau temps ?

 

 ... écoute écoute

 Pourquoi les nourrices alsaciennes sont-elles plus

douces que celles d'autres régions ?

 Parcequ'elles boivent de la "Mutzig"... et c'est bien connu - "La Mutzig adoucie les nurses".

 

 ... écoute écoute

 C'est un mec, il est désemparé et raconte à son meilleur ami :

 - Il m'arrive une tuile, tu te souviens de Colette ?

 - Oui, ta maîtresse !

 - Figure-toi qu'elle m'a annoncé qu'elle attendait un bébé de moi.

 - C'est génial toi qui rêvais d'âtre papa.

 - Oui mais le problème c'est que deux jours avant Jeannine...

 - Ta femme ?

 - Elle m'a annoncé la même chose.

 - Que ta maîtresse était en cloque ?

 - Mais non, que elle l'était

 - Effectivement c'est con. Mais dis-moi, du coup tu baises en stéréo... avec tes deux enceintes !

 

 ... écoute écoute

  Deux copains parlent de leur nuit précédente...

 - Oh! j'ai fait un rêve super. Figure-toi que j'étais coureur automobile et je gagnais le Grand Prix.

 - Ah ben moi j'ai rêvé que j'étais afficheur chez De-

34                                                                                                                                                                                                                   35

caux et je collais la campagne pour les "Parfums Emotion".

 A un moment j'me suis cassé la gueule de l'échelle et j'me suis réveillé avec le pinceau à la main et la colle sur le ventre !

 

 ... écoute écoute

 Une dame accompagnée de ses deux enfants très très laids, se présente à l'entrée du zoo de Vincen-nes et demande trois billets d'entrée. Le préposé re-gardant les mômes, déclare :

 - Je ne vous conseille pas de les faire rentrer, on risque de ne pas les laisser sortir.

 

 ... écoute écoute

  Deux midinettes discutent :

 - T'en es où avec Gérard ?

 - Oh! il était trop petit, je l'ai planté.

 - Ah! bon, et tu crois qu'en l'arrosant il va grandir !

 

 ... écoute écoute

 Suite à un naufrage, au milieu de l'océan, accroché à sa contrebasse, un des cinq musiciens de l'orches-tre du paquebot. Il est cramponné à son instru-ment, puis soudain il craque, il fond en larmes :

 - Maman pardonne-moi, mais... aujourd'hui recon-

nais que j'avais raison de te tenir tête. Imagine dans quelle situation je serais si j'avais suivi tes conseils et appris à jouer de la flûte !

 

 ... écoute écoute

 Un cannibale se plaint d'avoir des brûlures d'esto-mac. La veille il a mangé une superbe blonde pul-peuse et appétissante.

 Le mari de la victime, dans le garde-manger se marre heureux de cet état de fait.

 - Pou'quoi vilain blanc tu 'igoles ?

 - C'est normal chef que tu aies des brûlures d'esto-mac, ma femme a toujours eu le feu au cul.

 

 ... écoute écoute

  Deux copains sur un champ de course...

 - Tiens, depuis quand tu te fais une queue de che-val ?

 - Depuis que ma femme a un cul de jument !

 

 ... écoute écoute

 Contrairement à ce que disent les évangiles, Jésus serait mort tuberculeux.

 La preuve, il paraît quelors de son arrivé à Jérusa-lem tout le monde criait "au sana au sana".

 Bien que selon d'autres témoins (il suffit d'y croire)

36                                                                                                                                                                                                                   37

il aurait effectivement été crucifié.

 Ils rapportent d'ailleurs que le romain chargeait de cette sombre tâche, lui aurait demandé de croiser les pieds parce qu'il ne lui restait qu'un clou.

 

 ... écoute écoute

 Pourquoi les Françaises (selon les Belges), auraient

des petits seins avec des gros bouts ?

 Parce que les Français auraient (toujours selon les Belges) des petites mains et des grandes gueules.

 

 ... écoute écoute

  Quel est le point commun entre Shirley Bassey & Joe Cocker ?

 Ce sont des chanteurs qui ont de l'oreille.

 

 ... écoute écoute

 Dans une petite PME...

 - Pat'on, depuis que t'availle pou' toi je suis "guad'-lou P 1" , je voud'ais passer "guad'lou P 2"...

 - Ok, depuis combien de temps tu bosses pour moi ?

 - Quat' ans pat'on.

 - Très bien, continues à bien bosser et dans un "an t'y es".

 

 ... écoute écoute

 

 Un couple d'homos est très excité. Pascal est persu-adé d'être enceinte. Ils se rendent chez le toubib.

 - Alors docteur d'après vous ça va être un garçon ou une fille ?

 - Ben! je sais que les garçons c'est dans les choux, les filles dans les roses, mais alors dans l'oignon.. aucune idée !

 

 ... écoute écoute

  Un mec demande à son copain :

 - tu connais l'histoire du "congre"

 L'autre répond "ouigre"

 

 ... écoute écoute

Pourquoi pas mal de Portugais mangent-il debout ?

 Parce que chez eux il y a beaucoup de Sanchez.

 

* Pourquoi les Portugaises ont-elles la moustaches ?

 Pour ressembler à leur maman.

 

* Pourquoi le prénom "Manuel" est-il très répandu au Portugal ?

 S'appeler "Intellectuel" ferait con.

 

* Pourquoi les poules n'ont-elles pas de seins ?

 Parceque les coqs n'ont pas de mains.

38                                                                                                                                                                                                                   39

 ... écoute écoute

  Deux blondes sur un parking vérifient avant de prendre la route des vacances si tout fonctionne bien.

 L’une est au volant et demande à sa copine de jeter un coup d’œil à l’arrière et à l’avant pour voir si les clignotants sont opérationnels.

 Passant la tête par la vitre baissée, la copine :

… ça marche – ça marche pas – ça marche – ça mar-che pas...

 

 ... écoute écoute

 Qu’est-ce qu’un « bonze » qui selon l’expression « manque pas d’air » et qui a l’accent ?

 Un « Bronzé » !

 

 ... écoute écoute

 J’ai découvert récemment sur Internet (qui sait tout) que les « toilettes turques » avaient été inven-tées en réalité par un belge.

 Ca n’est que beaucoup plus tard qu’un turc a eu l’idée de les améliorer en faisant un trou.

 

 ... écoute écoute

 Un long mur de deux mètres de haut longe une avenue, derrière un asile psychiatrique.

  A l’entrée un portail… derrière la grille un fou re-garde le va et vient des passants. Puis s’adressant à l’un d’eux :

… eh ! vous êtes nombreux là derrière ?

 

 ... écoute écoute

 Deux mecs un peu niais se promènent, longeant un grand mur d’enceinte.

 - qu’est-ce qu’il y a derrière ce mur demande l’un d’eux.

 - sais pas, tu veux regarder ?... je te fais la courte échelle.

 Il se plaque au mur les mains jointes, son copain grimpe, et là…

 - waaaah, c’est un camp de nudistes !

 - ah ! c’est des femmes ou des hommes ?

 - ben ! sais pas, ils sont pas habillés.

 

 ... écoute écoute

 Deux mauvaises langues taillent des costards aux

« peoples » et l’un d’eux parlant de Arthur déclare :

 - lui au moins il n’a pas changé.

L’autre :

 - à ses débuts sur Fun Radio… il y avait une pub dans les couloirs du métro « Arthur, l’animateur le plus con de la bande FM."

40                                                                                                                                                                                                                   41

 - C'est bien ce que je disais, il n'a pas changé !

 

 ... écoute écoute

 Dans le milieu gay, un certain Stéphane est consi-déré comme imbaisable.

 Il est effectivement difficile de bander lorsque l’on est en « berne ».

 

 

 L’homosexualité est condamnée par les musul-mans, pourtant au moins une fois dans leur vie ils doivent se rendre à « La Mecque » !

 

 

A quoi jouent deux sabras homos …

« à qui s’ra elle » !

 

 ... écoute écoute

Que représentent pour un militaire de carrière cinq eunuqes ?

 ... Saint-Maixant.

 

 J’ai entendu dire que c’est parce qu’il a cru Zoé que Robinson s’est retrouvé à Lille un vendredi.

 ... Sais pas si c’est vrai !

 

 ... écoute écoute

 Six archevêques se reposent à l'ombre d'un chêne dans lequel (à leur insu bien entendu) est planqué trois kilos d'éroïne.

 Un paysan passant par là a cette réflexion :

 - Tiens "six sous-papes sous un arbre à came"

 

  ... écoute écoute

 Le propriétaire d'un cirque a passé une annonce pour trouver un dompteur de lion. Deux personnes se présentent : un homme de bonne présentation, retraité, de près de 70 ans, et une blonde spectacu-laire de 25 ans.

 Le patron du cirque, reçoit les deux candidats et leur dit : « Je n'irai pas par quatre chemins : mon lion est très fort et a tué mes deux derniers domp-teurs. Ou vous êtes très bons ou ça ne durera pas une minute ! »… Voici l'équipement : le banc, le fouet et le pistolet. Qui veut commencer ?

 La blonde dit : « Moi... j'y vais ! »

 Elle fait fi de l'équipement, du fouet, du pistolet, et entre rapidement dans la cage.

 Le lion rugit et court jusqu'à la blonde. Quand il arrive à moins d'un mètre, elle commence à se dés-habiller et reste complètement nue.

 Le lion s'arrête immédiatement et se couche a ses

26                                                                                                                                                                                                                  27

 pieds.

 Petit à petit il se relève et lui lèche tout le corps pendant un long moment.

 Tout y passe, les cuisses, les fesses, l'entre-jambes, les seins, le cou, la nuque, etc...

 Le patron du cirque n'en revient pas et dit :

 - Je n'ai jamais vu ça de toute ma vie ! 

 Il se tourne vers l'ancien et lui demande :

 Est-ce que vous pouvez en faire autant Monsieur ?

 Et l'homme lui répond :

 - Bien sûr... mais d'abord, faites sortir le lion !.. »

 

  ... écoute écoute

 Six heures trente du matin un samedi.

 L'homme se lève sans faire de bruit pour ne pas ré-veiller son épouse. Il charge ses clubs de golf dans le 4 X 4, et s'en va.

 Arrivé sur le parcours, il se met à tomber des trom-bes d'eau. Sa matinée de golf est foutue, il décide de rentrer chez lui.

 Rentré, il se déshabille sans faire de bruit, se recou-che doucement tout près de son épouse et lui chu-chote à l'oreille, avec un bisou dans le cou :

 - Il pleut comme vache qui pisse !

 Et elle lui répond : "Quand je pense que l'autre con est en train de jouer au golf !!!"

 ... écoute écoute

 Une femme entre dans une pharmacie et demande de l'arsenic...

 - Que comptez-vous en faire, lui demande le phar-macien, soupçonneux ?

 - C'est pour tuer mon mari... répond la femme.

 - Quoi ? Vous plaisantez !... Je ne peux pas vous vendre de quoi commettre un meurtre !...

 Très calmement la femme ouvre alors son sac à main, et en sort une photo de son mari en train de s'envoyer en l'air avec la femme du pharmacien...

 - Ah, évidement, si vous avez une ordonnance, c'est différent... dit alors le pharmacien !

 

  ... écoute écoute

 Un homme entre dans un bar brandissant un fusil de chasse :

 - Je veux savoir qui a baisé ma femme ? 

 Une voix s’élève du fond du bar…

 - Ben mon pote… tu vas manquer de cartouches !

 

  ... écoute écoute

  Juste avant de dormir, un jeune marié demande à son épouse :

 - dis-moi chérie, as-tu connu d’autres amants avant moi ? »

42                                                                                                                                                                                                                   43

 Pas de réponse........très très long silence !!!.....

 Au bout d’un certain temps, le mari chuchote :

 - Tu dors ma chérie ? 

 - Non, je compte...

 

 ... écoute écoute

 Deux petites vieilles se croisent dans la rue.

 - Comment vas-tu Pascaline ?

 - Oh ! J'ai pas le moral...

   Je viens de perdre mon mari

 - Ah bon ! Qu'est-ce qui s'est passé ?

 - Je l'ai envoyé dans le jardin chercher des carottes et des poireaux pour faire la soupe et il a été pris d'un malaise.

 J'ai appelé les secours, quand ils sont arrivés, il était déjà mort... Une crise cardiaque...

 - Oulala... et qu'est-ce que tu as fait alors ?

 - Ben...des spaghettis... !!!

 

 ... écoute écoute

 Deux hommes discutent :

 - Tu as été marié combien de fois, toi ?

 - Trois fois mais mes trois épouses sont mortes.

 - Ah bon ? Elles sont mortes comment ?

 - La première a mangé des champignons vénéneux.

 - Et la deuxième ?

 - Elle a mangé des champignons vénéneux aussi.

 - Et la troisième ?

 - Elle a été assassinée.

 - Ah bon ?

 - Eh oui... Elle ne voulait pas manger les champi-gnons !

 

  ... écoute écoute

 Une femme d'un certain âge se présente chez un sexologue dans le but d'animer un peu sa vie sexu-elle.

 Le sexologue la conseille :

 - Vous pouvez essayer le Viagra !

   Vous pouvez en mettre subtilement dans son café par exemple, il ne s'en rendra même pas compte, et vous verrez le résultat instantanément !

 - Je veux bien essayer.

 La dame revient une semaine plus tard.

 - Alors, est-ce que mon conseil a fonctionné ?

 - Oh docteur, ce fut terrible...

 - Pourquoi, que s'est-il passé ?

 - J'ai fait comme vous m'avez dit, j'en ai mis dans son café, et cela a eu un effet instantané. Il a bondi de sa chaise, du revers de son bras il a balayé tout ce qu'il y avait sur la table, il m'a attirée vers lui en arrachant mes vêtements, et il m'a fait l'amour comme jamais il ne l'avait fait ! C'était terrible !

44                                                                                                                                                                                                                   45

46                                                                                                                                                                                                                   47

 - Pourquoi dites-vous que c'était terrible ?

 - Parce que ce fut tellement intense que j'ai eu le plus gros orgasme depuis au moins 20 ans !

 - Et alors...? Ce fut formidable, non ?

 - C'était terrible je vous dis, si vous aviez vu le mon-de qu'il y avait dans le restaurant !...

 

 ... écoute écoute

 C'est un type qui arrive dans une ferme de la Creu-se et qui demande l'hospitalité.

 Le fermier lui demande ce qu'il fait dans la vie :

 - Putain con, moi je suis poète, poète provençal, un troubadour quoi !

 Le fermier accepte de l'héberger dans la grange, puis il voit sa fille et lui dit :

 - Oh... y a un type bizarre dans la grange, y dit qu'il est poète !

 - Je vais voir ça, dit la fille !

 Elle se pointe dans la grange.

 - Alors comme ça... vous êtes poète ?

 - Beh ouais, je fais des vers, des rimes, c'est quoi ton nom ?

 - Moi c'est Gervaise !

 - Hé Gervaise... euh... viens par ici que je te baise !!!

 Il la prend, la couche sur le foin et lui fait son af-faire, bim -bam- boum !

 Ravie, la fille revient voir son père :

 - Il est super ce gars, y fait des supers poèmes !!!

 La mère dit :

 - Bon beh... moi aussi je vais voir ca !

 - Alors comme ça vous faites de la poésie ? deman-de-t-elle

 - Putain, vouais, je suis un barde, un troubadour, c'est quoi ton nom ?

 - Moi c'est Pauline !

 - Ah Pauline... viens par là... que je te pine !!!

 Il se rue sur elle et rebelote, bim- bam- boum ! dans le foin. La mère retourne à la ferme.

 - Extra, y m'a fait un grand poème, Boudiou c'était beau !!!

 Le mari dit alors :

 - Vingt diou, y faut que j'aille voir ça moi aussi !!

 La mère et la fille se jettent alors sur lui en criant :

HERCULE ! NON ! N'Y VA PAS !!!

 

  ... écoute écoute

 Alors qu'elle se balade dans la rue, une belle jeune femme se rend compte qu'elle est suivie depuis 20 minutes par un charmant jeune homme. Troublée, et après quelques instants de réflexions, elle se re-tourne et dit au jeune homme :

- Tout de même monsieur, vous n'allez quand mê-me pas me suivre jusque chez moi, au 26 de la rue Leblanc, au 3ème étage, la 5èmè porte au fond à droite

48                                                                                                                                                                                                                   49

 ... écoute écoute

 Les gens trop érudits manquent parfois d'humilité.

 Un jeune ingénieur fraîchement diplômé se retrou-ve dans le train assis à  côté d'une petite fille.

 L'ingénieur dit à la petite fille :  

 - Il paraît que les voyages passent beaucoup plus vite si on parle avec quelqu'un.

 - La petite fille le regarde et dit :

 - D'accord, de quoi voulez-vous qu' on parle ? 

 L'homme fanfaronne :

 - Et si on parlait de physique nucléaire ? 

 La petite fille lui répond :

 - D'accord, mais avant, écoutez-moi bien… Un che-vreuil, une vache et un cheval mangent tous de l' herbe. Pourtant le chevreuil fait des petites crottes, la vache fait des bouses plates et le cheval de gros ses boules. Comment expliquez-vous cela ? 

 L'ingénieur, pantois, réfléchit un instant puis doit avouer ... Ma foi, je ne saurais l' expliquer. 

 Alors, maligne, la petite fille lui dit :

 - Comment voulez-vous que je vous explique la physique nucléaire si vous ne maîtrisez même pas un petit problème de merde ?!!!!.... 

 

... écoute écoute 

 Le nain Pieral a beaucoup souffert de sa petite tail-le. Comédien il a toujours rêvé d'être Gary Grant...

après l'ascenseur !!!...

 

 ... écoute écoute

  Le jour de la confession :

 - Voilà, mon père. Hier, j'ai fait l'amour 9 fois avec ma femme !

 - Mais, mon fils, avec votre femme, ce n'est pas un péché !

 - Oui, mon père, mais 9 fois, merde ! Fallait bien que je le dise à quelqu'un !

 

 ... écoute écoute

 Un électricien entre dans la salle des Soins Inten-sifs d’un hôpital, il regarde les patients branchés à divers types d’appareils et leur dit :

 - Respirez à fond, je vais changer un fusible !

 

... écoute écoute 

 Dans un bureau de l'administration au Maroc :

 - Nom ?

 - Abu Abdalah Sarafi

 - Sexe ?

 - 4 fois par semaine !

 - Non, non, non ! Ce n'est pas ce que je vous deman-de - homme ou femme ?

 - Homme, femme... et quelques fois les chameaux.

50                                                                                                                                                                                                                   51

 Dans les studios d'enregistrement du Palais des Congrès deux musiciens discutent :

 - Tu as entendu la musique du film écrite en com-mun par Michel Legrand et Jean-Claude Petit ?

 - Ouais, je trouve ça moyen !

 

 ... écoute écoute 

 Ca se passe à Nazareth.

 Un téléphone sonne, Marie décroche.

 - Allo maman, c’est Jésus

 Un temps, incrédule Marie répond :

 - Mais non !

 Jésus

 - Mais si !

(souvenir des Frères Ennemis dans les années 60)

 

 ... écoute écoute

 Ces trois chiffres… 66 - 69 – 99 sont le symbole nu-mérique des bienfaits de l’amour. 

 Indéniablement c’est meilleur... "avant parce qu’a-près c’est pendant !"

 

 ... écoute écoute 

 Un Monsieur très distingué est assis dans un café.

 Soudain il voit entrer une très jolie femme...

 Comment puis-je l'aborder, se demande-t-il ?

 

 Et il décide de commander la meilleure bouteille de champagne.

 Il y accroche un petit mot sur lequel il lui demande si elle veut bien partager la bouteille avec lui... et demande au garçon de le lui porter.

 Elle le lit, lui sourit et écrit sa réponse sur le même petit billet :

 "Cher monsieur, si je dois boire cette bouteille avec vous, il faut que dans votre garage, se trouve au moins une Mercédès... sur votre compte bancaire, au moins un million d'Euros... et dans votre panta-lon 18 cm !... Une maison de vacances dans les îles Canaries serait également très appréciée........"

 L'homme lit la réponse et en ricanant un peu, ré-pond à son tour :

 "Chère Madame, dans mon garage se trouvent une Porsche, une Ferrari et une Mercédès. Sur chacun de mes huit comptes en banque se trouve bien plus d'un million d'Euros.

 Je possède des maisons de vacances à Ténérife, à Bali, à Rome, en Floride et même une au Moyen-Orient.

 Mais jamais, au grand jamais, même pour la plus belle femme du monde... je ne me ferais amputer.... de 3 cm...!!!!"

 

 ... écoute écoute

52                                                                                                                                                                                                                   53

 C'est un africain qui demande à son blanc de tou-bib :

 - Docteur, c'est quoi exactement le Viagra ?

 - Ben, c'est une gélule qui permet de faire l'amour six huit fois d'affilé !

 - Ah ! d'accord, si je comprends bien, c'est un cal-mant !!!

 

 ... écoute écoute 

 Un livreur de pizzas se laisse aller auprès d'un in-connu comme lui accoudé au bar du coin.

 - Je fais vraiment un boulot de con, je suis livreur de pizzas. Toute la journée je les vois, je les sens, je les touche, mais je ne peux pas les bouffer, même pas les lécher !

 - C'est kifkif pour moi... lui dit son voisin.

 - Ah! bon, toi aussi t'es livreur de pizzas ?

 - Pas du tout, je suis gynécologue !

 

 ... écoute écoute

 Au dernier étage de la Tour Eiffel une touriste se penche, et avec un fort accent belge demande au guide :

 - Les gens se jettent-ils souvent d'ici... une fois ?

 - Oh! non madame, justement, une seule fois !

 

 Un brave couple de paysans à la retraite - Germai-ne & Léon, décident de vendre leur petite exploita-tion pour acheter une maison.

 Ils se rendent chez le notaire, qui demande à Ger-maine :

 - Que préféreriez-vous ma chère madame, l'habitat rural ou l'habitat urbain ?

 - Oh! vous savez à mon âge, la bite à Léon me suffit largement.

 

 ... écoute écoute 

 - Coucou mon coeur, c'est papa au téléphone, tu peux me passer maman ? 

 - Ze peux pas, elle est à l'étaze dans sa chambre avec oncle Gérard. 

Bref silence...

 - Mais ma chérie, tu n'as pas d'oncle Gérard. 

 - Si si il est dans la chambre avec maman ! 

 - Bien, OK, bon, alors, voilà ce que je veux que tu fasses : pose le téléphone, cours en haut, frappe à la porte de la chambre, et crie à maman et oncle Gé-rard que la voiture de papa vient d'entrer dans le garage... 

 - D'accord papa ... 

 Quelques secondes plus tard, la fillette revient au téléphone.

 

54                                                                                                                                                                                                                   55

 - Z'ai fait ce que tu m'as dit, papa. 

 - Très bien ma chérie, et qu'est-ce qui s'est passé ? 

 - Ben, maman s'est mise à crier, à sauter hors du lit toute nue, elle s'est mise à courir partout, elle a glissé sur le tapis, elle est tombée par la fenêtre, et maintenant elle est toute morte. 

 - Oh Mon Dieu ! Mon Dieu !... et oncle Gérard ? 

 - Ben, il a sauté hors du lit tout nu, s'est mis à cou-rir partout, puis il a sauté par la fenêtre de derrière dans la piscine... Mais il a oublié que le week-end dernier tu avais vidé la piscine pour la nettoyer, et maintenant il est tout mort lui aussi... 

 Long silence... Puis papa dit :

 - La piscine ??? Quelle piscine ???.... Je suis pas au 01 23 45 67 89 ???!!! 

 

 ... écoute écoute

 Un gosse voit dans la rue un chien en train de sail-lir une chienne et demande à son père ce qu'ils font.

 Le père embarrassé explique que la chienne qui se trouve dessous ne veut pas rentrer à la niche, et que le chien est en train de la pousser pour la rame-ner.

 C'est alors que le gosse s'exclame :

 - C'est comme maman hier, heureusement qu'elle

se tenait bien au lavabo, sinon le facteur l'emme-nait à la poste.... 

 

 ... écoute écoute

 Le petit Léo est assis au premier rang.

 L'instituteur demande aux élèves de lui citer des exemples d'excitants.

 - Le café m'sieur, répond Natacha

 - Très bien, lui dit l'instituteur

 - L'alcool m'sieur, répond Paul

 - Parfait, lui dit l'instituteur

 - Une femme à poil, répond Léo.

 L'instituteur, d'une voix sévère :

 - Tu diras à ton père de passer me voir demain, j'ai deux mots à lui dire.

 Le lendemain l'instituteur remarque que Léo est assis au dernier rang.

 Il l'interpelle :

 - Toto as-tu fait la commission à ton père ?

 - Oui M'sieur....

 - Et....qu'est-ce qu'il t'a dit ?

 - Il m'a dit : si ton instituteur n'est pas excité par une femme à poil, c'est que c'est un pédé ! Tiens-toi loin de lui....

 

 ... écoute écoute écoute écoute !!!!!!!

 

56                                                                                                                                                                                                                    57

 Un petit garçon qui rentre de l'école en pleurant.

 - Qu'as-tu ? lui demande sa jolie blonde de maman.

 - J'ai eu un zéro en géographie.

 - Et pourquoi as-tu eu un zéro ?

 - Je ne savais pas où se situait le Portugal.

 - Tu ne sais pas ?! Quel idiot, passe-moi la carte de France.

 Et la maman cherche...

 - Bon Dieu, elle n'est pas assez précise, passe-moi la carte de la région.

Et la maman cherche....

 - Elle est nulle cette carte, passe-moi la carte du dé-partement.

 Et la maman cherche, cherche...

 - Bon sang... ça ne peut pas être si loin le Portugal... la femme de ménage est portugaise, elle vient tra-vailler tous les jours à vélo !

 

 ... écoute écoute

 En raison d'une panne d'électricité, des ambulan-ciers ont répondu à l'appel d'une maman en train d'accoucher.

 La maison étant très sombre, l'ambulancier de-mande à Catherine, une petite fille de 3 ans, de te-nir une lampe de poche au-dessus de sa maman, pour mieux voir et aider à délivrer le bébé.

 Avec une grande attention, Catherine fait comme il

lui avait été demandé.

 La maman poussait poussait... et, après un peu de temps, le petit Malo est né. 

 L'ambulancier a soulevé le bébé naissant par les petits pieds et lui a tapé les fesses. Malo se mit à pleurer.

 Les ambulanciers remercièrent la petite fille pour son aide et lui demandèrent ce qui l'avait surprise sur ce qu’elle venait de voir.

 Les yeux écarquillés, la petite Catherine, réagit ra-pidement :

 - Il a bien mérité sa claque sur les fesses ! Il n'aurait jamais dû entrer là-dedans !!

 

 ... écoute écoute

 Le grand Robert fait irruption au domicile de son meilleur copain...

 - Dis donc, vieux, tu aimes les femmes qui ont les seins qui tombent ?

 - Euh ! Non, lui répond l'autre.

 - Et celles qui ont les cuisses flasques ?

 - Non ! pas du tout

 - Et celles qui sont couvertes de boutons ?

 - Encore moins !

 - Bon... alors... peux-tu me dire... pourquoi tu couches avec ma femme ?

 

58                                                                                                                                                                                                                   59

 ... écoute écoute

 La maîtresse demande à chacun de ses élèves :

 - Que voulez-vous faire plus tard ?

 - Moi, quand je serai grand, je veux être un grand joueur au PSG et si ça ne marche pas je serai petit joueur à l'OM.

 - Moi, quand je serai grand, je veux être chirurgien et puis si ça marche pas je serai brancardier.

 - Moi, quand je serai grande, je veux être actrice et puis si ça marche pas je serai caissière au cinéma.

 - Moi, quand je serai grand, je veux être un grand athlète et puis si ça marche pas je serai prof de gym

 - Moi, quand je serai grand, je veux des femmes et du champagne, dit Léo.

 - Ah bon, s'exclame la maîtresse en riant. Et si ça ne marche pas ?

 - Euh !... ça sera branlette et champonite.

 

 ... écoute écoute

 Deux amis se rencontrent :

 - Alors tu n'as toujours pas trouvé de travail ? Tu es encore au chômage ?

 - Ah ! Ne m'en parle pas ! On m'a proposé un boulot à Vire et un mois après, ils m'ont viré. Puis on m'en a proposé un autre à Limoges et deux semaines après ils m'ont limogé. Ensuite, j'en ai trouvé un à Lourdes : trois semaines après, j'étais lourdé. Alors quand l'A.N.P.E. m'a proposé un nouveau boulot à Castres, tu penses bien que j'ai refusé...

 ... écoute écoute

 Suite à une crise cardiaque, un homme subit une chirurgie à coeur ouvert.

 Il se réveille après l'opération et se trouve soigné par des sœurs dans un hôpital catholique.

 Alors qu'il retrouve ses esprits, une soeur lui de-mande comment il compte payer ses soins...

 - Avez-vous une assurance maladie ?

Il répond d'une voix faible :

 - Pas d'assurance maladie.

 - Avez-vous de l'argent à la banque ?

 - Pas d'argent à la banque.

 Elle poursuit :

 - Avez-vous un membre de votre famille qui peut vous aider ?

 - Je n'ai qu'une soeur, vieille-fille, qui est religieuse dans un couvent.

 La bonne soeur se fâche et lui dit :

 - Les religieuses ne sont pas vieilles-filles, elles sont mariées à Dieu...

 Et le patient rétorque alors :

 - Ben... euh... envoyez donc la facture à mon beau-frère !!

 

 ... écoute écoute

 C'est début janvier, il fait un froid glacial, deux fous se promènent les mains dans les poches... sur la tête, l'un une casserole en alu avec le manche en bois sur le côté, l'autre une casserole émaillée...

60                                                                                                                                                                                                                   61

 Le premier sur un ton badin...

 - Je ne comprends pas qu'il n'y ai pas encore un mec qui ait trouvé le moyen de faire des casseroles en laine,

 - Effectivement, ça tiendrait plus chaud.

 

 ... écoute écoute écoute écoute !

 L'instituteur :
 - Dis-moi Léo qui d'entre vous est venu hier voler des pommes dans mon pommier ?

 Thomas :

 - Je ne vous entends pas bien monsieur, vu que je suis sur le dernier banc de la rangée.

 - Très bien Léo, je vais m'asseoir à ta place et à ton tour, tu me poseras une question.

 Ils échangent leur place et Léo fait ce que l'institu-teur lui a demandé.
 - M'sieur, qui est venu dormir avec maman alors que papa était de service de nuit ?

 L'instituteur :

 - Tu as raison Léo, on ne comprend rien ici dans le fond


 ... écoute écoute

 Trois cigognes se rencontrent dans le ciel et se de-mandent les unes aux autres

 - Tu vas où ?

 - Hooo, je vais chez un couple qui essaye d'avoir un enfant depuis 10 ans...Je leur apporte une petite 

fille

 - C'est cool !

 - Et toi ?

 - Je vais chez une dame qui n'a jamais eu d'enfants. Je lui apporte un petit garçon !

 - C'est bien, je suis sûre qu'elle va être vraiment heureuse.

 - Et toi ? demandent les deux cigognes à la troisiè-me.

 - Moi ? Je vais juste là, à côté, au couvent. Je ne leur apporte jamais rien mais j'adore leur foutre la trouille....

 

 ... écoute écoute
 Histoire de belle-mère...

 Un prisonnier d'une prison très dure discute avec un nouveau :

 - Moi, j'ai pris 10 ans pour escroquerie, et toi ?

 - 20 ans pour secourisme.

 - Arrête, tu déconnes, personne n'a jamais pris 20 ans pour secourisme, même pas un an !

 - Si, si : ma belle-mère saignait du nez, alors je lui ai fait un garrot autour du cou pour arrêter l'hémorra-gie.

 

 ... écoute écoute

 Juste au moment où le dentiste se penche vers une patiente pour la soigner, il sursaute.

 - Excusez-moi, madame, mais ce sont mes testicules

62                                                                                                                                                                                                                   63

que vous tenez.

 - Je sais, répond la patiente... Nous allons tous les deux faire bien attention de ne pas faire mal à l'au-tre... d'accord ?  

 

 ... écoute écoute

 Berthe, grâce aux progrès de la science, à 75 ans vient d'avoir un enfant, c'est un garçon.

 Ses voisines et amies, Julie et Josette, viennent lui rendre visite et voir le gamin.

 - Vous le verrez plus tard ! pour le moment ce n'est pas possible. Je vais vous faire du café en attendant 

 L’après-midi avance et les copines lui redemandent de voir le bébé

 - Non, non, c'est toujours pas possible.

 Alors Josette demande :

 - Mais. pourquoi ce n'est pas possible ?

 - J'attends qu'il pleure, j'me rappelle plus où je l'ai mis.
 

 ... écoute écoute

 Deux hommes sont dans un bar et discutent...
 - T'es né où toi ?

 - A Vierzon...

 - Ah bon ! Moi aussi !! Et dans quelle maternité

 - Celle du square Castan...

 - Non !... moi aussi ! Et quel jour ?

 - Le 12 septembre 1970...

 - Oh ! Moi aussi ! On est pareil ! C'est dingue !

 Un troisième homme entre dans le bar et demande au barman :

 - Alors Jimmy, quoi de neuf ?

 - Bof, rien de nouveau. Les jumeaux sont encore bourrés.

 

 ... écoute écoute

 La veille dans le même bar il y a une ambiance ex-ceptionnelle. En effet il y a eu dans l'après-midi au stade municipal un match de foot entre deux équi-pes de nains. L'équipe locale ayant gagné, c'est la fête.

 Après une petite java entre potes nains, ils quittent le bar en chantant.

 C'est alors que l'un des jumeaux, seul au bar, com-plètement défoncé, interpelle le barman...

 - Eh!... Jimmy, fais gaffe y'a ton baby-foot qui s'tire !

 

 ... écoute écoute

 Une heure du matin, sur un trottoir, un type com-plètement ivre essaie de faire entrer sa clé dans un réverbère.

 Un agent de police qui fait sa ronde s'approche et lui dit gentiment :

 - N'insistez pas, Monsieur... Personne n'habite ici...

64                                                                                                                                                                                                                   65

que vous tenez.

 - Je sais, répond la patiente... Nous allons tous les deux faire bien attention de ne pas faire mal à l'au-tre... d'accord ?  

 

 ... écoute écoute

que vous tenez.

 - Je sais, répond la patiente... Nous allons tous les deux faire bien attention de ne pas faire mal à l'au-tre... d'accord ?  

 

 ... écoute écoute

64                                                                                                                                                                                                                   65

 - Mais si ! Vous ne voyez pas qu'il y a de la lumière au premier ?

 

 ... écoute écoute

 Un Chinois arrive à Paris et après avoir un peu par-couru la ville en taxi, demande au chauffeur :

 - Vous, les français, vous avez bien fait la guerre d'Algérie ?

 - Effectivement, répond le chauffeur.

 Et le Chinois demande à nouveau :

 - Mais pourquoi vous avez gardé tous les prison-niers ?

 - C'est qu'en fait "La France et l'Algérie" ont divorcé en 1962, et c'est la France qui a eu la garde des en-fants !

 

 ... écoute écoute

 Palerme est en émoi, l’un de ses « parrains » est en train de s’éteindre. Une splendide demeure, dans la chambre aux lourds rideaux tirés, entouré de ses trois fils il leur donne les dernières consignes pour sa succession mafieuse.

 Malade depuis quelques mois, ses heures sont comptées. D’une voie à peine audible, il se lamente.

 Lui le mafieux, le voyou, il va mourir dans son lit comme tout un chacun.

 - Je souffre de me voir partir ainsi, j’ai toujours rê-

vé d’une mort plus glorieuse, plus spectaculaire… me faire "descendre".

 Dans les heures qui suivent, il décède.

 - Afin de respecter ce rêve de leur papa, les fils le firent incinérer ! 

 

 ... écoute écoute

 Une petite devinette :

 - Que s'est-il passé en 1111 ?

... l'invasion des (H)uns.

 

 ... écoute écoute

 Deux mecs discutent "bonne manière".

 - Moi dit l'un, je ne laisse jamais ma place à une personne âgée. C'est une manière de lui faire com-prendre qu'elle est encore jeune... 

 

... écoute écoute

 Un gars arrive à l'improviste chez un copain, et souhaite passer la nuit. Le copain est désolé et lui déclare qu'il ne peut lui offrir une chambre pour lui seul, ert lui dit :

 - Tu peux dormir dans le salon ou dans la même chambre que bébé.

 - Bébé ? Ca pleure toute la nuit. C'est bon je vais dormir dans le salon.

 Le lendemain, il se rend à la salle de bains et y ren-

contre une superbe jeune-femme en petite nuisette, étonné et ravi :

 - Bonjour, qui êtes-vous ?

 - Moi c'est Béatrice, mais vous pouvez m'appeler "Bébé"... et, vous, qui êtes-vous ?

 - Robert, le roi des cons !

 

 ... écoute écoute

 Deux copains sirotent tranquillement au bar du village, lorsque la sirène des pompiers retentit.

 Brusquement l'un des deux se lève et dit :

 - Excuses-moi, le devoir m'appelle !

 Le copain étonné :

 - Mais, tu n'es pas pompier volontaire ?

 - Non mais, le mari de Jeannine oui ! 

 

 ... écoute écoute

 Deux gendarmes appellent leur quartier général et demandent à parler à leur chef...

 - Nous avons un problème ici chef, une femme vient d'abattre son mari d'un coup de fusil parce qu'il a marché sur le carrelage frais lavé.

 - Vous avez  arrêté la femme demande le gradé

 - Eh!... non chef, c'est pas encore sec!

 

 ... écoute écoute

 LOGIQUE de FILLE... elle lui demande :

 - Bois-tu de la bière ?

... Oui

 - Combien par jour ?

... Habituellement trois.

 - Combien les paies-tu ? 

... 5€ la bière, service compris

 - Depuis combien de temps bois-tu de la bière ?

... Une vingtaine d'année je pense.

 - Ainsi, une bière coûte 5€, tu en prends trois par jour ce qui fait une dépense de 450€ par mois ou 5.400€ par an... correct ?

... Correct.

 - Si tu dépenses chaque année 5.400€, sans tenir compte de l'inflation, cela t'a fait 108.000€. Correct ?

... Euh!... oui correct.

 - Tu te rends compte que si tu buvais pas autant de bière, tu aurais pu mettre l'argent éconimisé sur un livret de Caisse d'Epargne, et avec les intérêts com-posès, aujourd'hui tu pourrais t'acheter une Ferrari.

 LOGIQUE de GARCON... il lui demande :

 - Bois-tu de la bière ?

... Non.

 - Elle est où ta Ferrari ?

 

 ... écoute écoute

 Déclaration d'un Prix Nobel de Médecine :

 Dans le monde actuel, on investit cinq fois plus en médicaments pour la virilité masculine et en silicone pour les femmes, que pour la guérison de l'Alzheimer.

 D'ici quelques années, nous aurons des vieilles aux gros seins et des vieux aux pénis bien raides, mais aucun d'entre eux ne se souviendra à quoi ça sert. 

 

 ... écoute écoute

 Un homme joue au golf pour la première fois sur

66                                                                                                                                                                                                                   67

un terrain particulièrement compliqué.
 A un certain moment, il s'embrouille et n'est plus certain de l'endroit exact où il se trouve sur le par-cours.  
 En regardant autour, il aperçoit une femme qui joue devant lui.  
  Il s'approche, s'excuse, lui explique sa confusion et lui demande si elle sait sur quel trou il joue.
 Elle répond : 
 - Eh bien, je suis sur le 7ème et vous êtes un trou derrière moi, alors vous devez être sur le 6ème.

 L'homme la remercie et poursuit sa partie. 

 Un peu plus tard, la même situation se produit. Il approche encore une fois de la femme et lui pose la même question. 

 Elle réplique :  
 - Je suis à présent sur le 14ème trou et vous êtes un trou derrière moi. Vous devez donc être au 13ème.    
 L'homme la remercie à nouveau et termine sa partie.  
  Lorsqu'il entre au Club House, il aperçoit la femme assise au bar.  

 Il demande au barman s'il la connaît. 
 Il répond dans l'affirmative :  

 - Elle est représentante et vient jouer à ce club régulièrement.  
 Notre golfeur s'approche d'elle et lui offre un verre pour la remercier...

 - Je crois comprendre que vous êtes représentante.

 
 

 - Je suis également dans la vente.

 - Qu'est-ce que vous vendez ?

 - Si je vous le dis, promettez-moi de ne pas rire…

 - D'accord, répond l'homme.

 - Hé bien, poursuit-elle un peu gênée, je travaille chez Tampax.  
 Sur ce, l'homme se met à rire à gorge déployée.  
 - Je savais que vous ririez de moi, chaque fois que je dis ce que je vends, c'est la réaction que ça pro-voque.

 - Non, non, répond l'homme après avoir essuyé ses larmes, je ne ris pas de votre profession !  
 - Je travaille chez Lotus et je vends du papier toi-lette, je suis encore un trou derrière vous !

 

 ... écoute écoute

 Un type est en train de se faire coiffer. Pour tuer le temps pendant la coupe, le coiffeur entame la con-versation :
 - Vous partez où pour les vacances ?
 - Oui, on part avec ma femme à Rome.
 - Quelle idée ! C'est sale, ça pue, c'est moche ! Et vous y allez comment ?
 - En avion avec ALITALIA.
  - Quelle idée ! Ils sont toujours en retard, le service est minable, il y a une hôtesse pour 100 passagers... Et vous descendez où ?
  - A l’hôtel Astoria.

  - Quelle idée ! C'est surfait, le service n'est plus ce 

68                                                                                                                                                                                                                   69

qu'il était, c'est hors de prix, ça sent le moisi, le personnel est nul... Et vous avez prévu quoi ?
 - On va visiter la Ville Éternelle, puis surtout le Vatican.
  - Quelle idée ! Vous verrez le palais, certes, mais depuis la place, vous aurez de la chance si vous apercevez le Pape à son balcon, et de là où vous serez, vous verrez une tâche blanche de loin dans le meilleur des cas ! 

      
 Le mois suivant, le type retourne faire rafraîchir sa coupe. Le coiffeur qui le reconnait entame la con-versation:
  - C'est bien vous qui êtes allé à Rome ?
  - Oui
  - Alors, c'était comment ? Pas trop déçu ?
  - Franchement non ! Bien au contraire !
  - Ah bon ?
  - Déjà, l'avion: service parfait, personnel au petits soins: on n'a pas senti qu'on décollait ni même qu'on atterrissait, on y était déjà.
  - ça alors ... Et l'hôtel ?
   - Fabuleux : il venait d'être refait à neuf, le personnel était charmant, et pour fêter la rénovation ils nous ont offert 2 jours de plus !
 - Hé bien, vous avez eu de la chance ! Et le Vatican ?
  - On a eu droit via l'hôtel à une visite de l'intérieur du Palais. 
  - Ben vous êtes vernis, vous ! Et le Pape au balcon, vous l'avez aperçu ?

70                                                                                                                                                                                                                   71

qu'il était, c'est hors de prix, ça sent le moisi, le personnel est nul... Et vous avez prévu quoi ?
 - On va visiter la Ville Éternelle, puis surtout le Vatican.
  - Quelle idée ! Vous verrez le palais, certes, mais depuis la place, vous aurez de la chance si vous apercevez le Pape à son balcon, et de là où vous serez, vous verrez une tâche blanche de loin dans le meilleur des cas ! 

      
 Le mois suivant, le type retourne faire rafraîchir sa coupe. Le coiffeur qui le reconnait entame la con-versation:

 

  - Mieux encore ! A la fin de la visite, son secrétaire personnel nous a interpellé, ma femme et moi, et nous a dit que Sa Sainteté étant très proche du peu-ple, elle avait décidé de proposer un entretien privé à un couple à chaque visite. C'est sur nous que c'est tombé !
  - Incroyable, et comment ça s'est passé ? Que vous a t il dit ?
  - On a eu un entretien privé de 30 minutes en tête à tête. Je me suis agenouillé pour lui baiser la main selon le protocole...
  - ça alors ! Et ensuite ?
  - Il m'a gentiment passé la main sur la tête.
  - Et que vous a-t-il dit ?
  - "Mais qui vous a fait cette coupe de merde" ?

 

 ... écoute écoute

 Fatima va consulter son imam car elle n’arrive pas à avoir d’enfant.
 L'imam l’examine et lui dit : "c’y rien di tout, c’y la maladie d'y  la touffe, beaucoup dis sœurs ils ont la mîm' choze... ti te rases la touffe et t'y verras ça va aller…"
 Fatima dit merci à l'imam et rentre chez elle pour se tondre la fourrure (une expression... poilante à retenir)
 Le soir venu, Mohamed, son mari, rentrant de l'ANPE lui demande :
 - Alors, qu’es ky t'a dit l'imam ?
 - Il a dit que c’était la maladie d'y la touffe, mais 

 

c'est arrangé. Rigarde ! 
 Et elle soulève sa burka…
 Et là, Mohamed s’écrie :

 - Naaldine o mouc ! Ti as  aussi un trou divant.

 

 ... écoute écoute

 Chez le pédiatre une dame et un bébé attendent pa-tiemment pour le premièr examen du bébé.

 Le docteur les reçoit et examine le bébé. Il l'aus-culte, le mesure, le pèse, et d'un air soucieux de-mande à la dame :

 - Comment est-il nourri... au sein, au biberon ?

 - Au sein.

 - Et bien déshabillez-vous jusque la taille lui intime-t-il.

 La dame s'exécute, il lui palpe alors les seins, les frotte délicatement dans tous les sens, lui pince les mamelons dans le cadre d'un examen très minu-tieux.

 Lui demandant de se rhabiller, il lui déclare alors :

 - Pas étonnant qu'il soit si maigre, vous n'avez pas de lait.

 - Je sais lui répond la dame avec un large sourire, je suis la grand-mère, mais je ne regrette pas d'être ve-nue.

 

 ... écoute écoute

 Un papy se présente aux cours du soir pour les seniors, s'adresse à la jeune prof et lui demande :

 - Bonjour madame, je désire m'inscrire à un cours de langues mortes ".
 

72                                                                                                                                                                                                                   73

 - C'est tout-fait possible, monsieur. Mais désirez- vous apprendre le latin ou le grec ancien ? 
 - Ni l'un ni l'autre madame. Je voudrais apprendre l’Araméen, la langue parlée par Jésus ! 
 - Mais mon bon monsieur, ça n'existe plus l'Ara-méen, c'est une langue éteinte depuis près de 2000 ans. Et pour quelle raison voudriez-vous spéciale-ment parler l’Araméen ? 
 - Ma petite dame écoutez : je ne vivrai sans doute plus très longtemps. Alors, en arrivant au Paradis, j’aimerais pouvoir m’adresser directement dans sa propre langue au Christ! 
 - C'est bien ça monsieur, mais qui vous dit que vous irez au Paradis ? Peut-être irez-vous en enfer ? 

 - Ça c’est pas grave,  je parle déjà couramment l'a-rabe !

 

 ... écoute écoute

 Gérard et Robert se marient mais ils n'ont pas les moyens de s'offrir une lune de miel, alors ils re-tournent chez les parents de Gérard pour leur pre-mière nuit ensemble.
 Le matin, Jeannot, le petit frère de Gérard se lève et prend son petit déjeuner.
 Il est prêt a partir pour l'école et il demande à sa maman si Gérard et Robert sont déjà debout.
 Elle répond - " Non "...
 Jeannot demande,

 - Tu sais ce que je pense ? 
 - Je ne veux pas entendre à quoi tu penses !

72                                                                                                                                                                                                                   73

72                                                                                                                                                                                                                   73

Allez, file à l'école !
 Jeannot revient à la maison pour le déjeuner et de-mande à sa maman,
 - Gérard et Robert sont debout ? 
 Elle répond - Non 
 - Tu sais ce que je pense ? 
 - Je m'en fous de ce que tu penses !

Finis ton déjeuner et retourne à l'école.
 Après l'école, Jeannot revient à la maison et de-mande encore une fois,
 - Gérard et Robert sont debout ?
 Elle répond - Non 
  -Tu sais ce que je pense ?

 - Bon ! alors, dis-moi à quoi tu penses ? 
 - Ben... la nuit dernière Gérard est venu dans ma chambre pour prendre de la vaseline... et je pense que... je lui ai donné... la colle pour mes maquettes d'avion....

 

 ... écoute écoute

 Un bon vieux Ch'timi se promène dans sa campa-gne natale et remarque un jeune s'abreuvant de l'eau d'un ruisseau, il dit au jeune, en utilisant son patois :

 - Bôé pa stieaulà, m'in tchio, lé pourcio, y on kié dins !

(Traduction : Ne bois pas cette eau, mon garçon les co-chons ont chié dedans !)

 Le jeune lui répond :

 - Monsieur, en français s'il vous plait, je suis musul-

 

74                                                                                                                                                                                                                   75

man et je ne comprends pas les dialectes !

 Et le vieux de répondre :

 - Bois doucement elle est froide.

 

 ... écoute écoute

 Allongés dans l'herbe à l'ombre d'un pommier en fleur, Adam et Êve enlacés après une étreinte tor-ride, le regard plein d'amour se sourient.

 D'une voix angélique Êve demande à Adam...

 - Mon bel Adam, mon bel amour, m'as-tu déjà trom-pé ?

 Perplexe, Adam réfléchit et déclare...

 - Bien sûr que non mon aimée... de toute façon je n'ai pas le choix.

 

... écoute écoute

 Pour une vie réussie méditez ces 4 leçons :
 - Communication
 - Procédures
 - Hiérarchie
 - Gestion des affaires
 1°) Communication :
 Un homme entre dans la douche au moment précis où sa femme en sort, lorsque la sonnerie retentit à la porte de leur maison.
 La femme s'enroule dans une serviette de toilette, descend les escaliers en courant et va ouvrir la por- te d'entrée.
 C'est Laurent, le voisin de palier. Avant qu'elle n'ait

76                                                                                                                                                                                                                   77

pu dire un mot, il lui lance :
 - Je te donne 500€ immédiatement si tu laisses tom-ber ta serviette.
 Elle réfléchit à toute vitesse et décide de laisser choir la serviette.
 Il l'admire un bon moment, puis lui tend un billet de 500€.
 Un peu étonnée, mais contente de la petite fortune qu'elle vient de se faire en un clin d'œil, elle remon-te dans la salle de bain.
 Son mari, encore sous la douche, lui demande :
 - C'était qui ?
 - C'était Laurent 
 - Super, il t'a rendu les 500€ qu'il me devait ?

 

 Moralité...
 Si vous travaillez en équipe, partagez rapidement les informations concernant les dossiers communs, vous éviterez ainsi bien des malentendus désagré-ables.

 

 ... écoute écoute

 2°) Procédures :
 Au volant de la 2 CV, un prêtre raccompagne une nonne au couvent.
 Le prêtre ne peut s'empêcher de regarder ses su-perbes jambes croisées.
 Il pose subitement la main droite sur la cuisse de la

nonne.
 Elle le regarde et lui dit : 

 - Mon père, vous souvenez-vous du Psaume 129 ?
 Penaud, le prêtre :

 - Psaume 129 ?
 Il rougit une fois de plus et retire sa main, balbu-tiant une excuse.
 Les voilà arrivés au couvent.
 La nonne descend de la voiture sans dire un mot.
 Le prêtre pris de remords pour son geste déplacé se précipite sur la Bible à la recherche du Psaume 129.
 Psaume 129 : "Allez de l'avant, cherchez toujours plus haut, vous trouverez la gloire"
Moralité :
 Au travail, une bonne connaissance des procédures est recommandée pour atteindre les objectifs ...

 

... écoute écoute

 3°) Hiérarchie :

 Un commercial, une secrétaire et un DRH sortent du bureau à midi et marchent vers un petit restau-rant lorsqu'ils trouvent, sur un banc, une vieille lampe à huile.
 Ils la frottent et un génie s'en échappe.
 - D'habitude, j'accorde trois souhaits, mais comme vous êtes trois, vous n'en aurez qu'un chacun.
 La secrétaire bouscule les deux autres en gesticu-

lant :

 - A moi, à moi ! Je veux être sur une plage des Bahamas, en vacances perpétuelles, sans aucun des soucis qui pourraient empêcher de profiter de la vie"
 Et pouf, elle disparaît.
 Le commercial s'avance à son tour :

 - A moi, à moi ! Je veux siroter une pina Colada sur une plage de Tahiti avec la femme de mes rêves !
 Et pouf, il disparaît.
 - C'est à toi dit le génie en regardant le directeur du personnel.
 - Je veux que ces deux cons soient de retour au bureau après la pause déjeuner....
 Moralité :

 En règle générale, laissez toujours les chefs s'expri-mer en premier.

 

 ... écoute écoute

 4°) Gestion des affaires :
 A la ferme, le cheval est malade.
 Le vétérinaire dit au paysan :

 - Je lui injecte un remède, si dans trois jours il n'est pas remis, il faudra l'abattre.
Le cochon qui a tout entendu, dit au cheval :

 - Lève toi !
 Mais le cheval est trop fatigué.
 Le deuxième jour le cochon dit :

 - Lève toi vite !  

 

 Le cheval est toujours aussi fatigué.
 Le troisième jour le cochon dit :

 - Lève toi sinon ils vont t'abattre !
 Alors dans un dernier effort, le cheval se lève.
 Heureux, le paysan dit :

 - Faut fêter ça... on tue le cochon !
 Moralité :
 Il faut toujours s'occuper de ses affaires et sur-tout ... fermer sa gueule !

 

 ... écoute écoute

 Arrivée au paradis, une vieille femme passe devant St Pierre. Une fois tous les tests passés et réussis, St Pierre lui souhaite la bienvenue au Paradis et lui fait visiter les lieux.
 Pendant la visite, un cri strident se fait entendre.
 - Mais qu'entendons-nous là ? demande la vieille dame.
 - Oh, ce n'est rien ! répond St Pierre, on est juste en train de percer le dos d'une personne pour lui plan-ter des ailes d'ange.

 - Ah bon ! ..... Hé ben ! .... dit, un peu perturbée, la vieille dame.
 Un peu plus tard, un cri effroyable se fait entendre.
 - Aahhh !!! Mais qu'est-ce que c'est que ce bruit ter-rifiant ? crie la vieille dame, horrifiée.
 - Mais rien, on perce juste la tête d'une personne pour lui fixer son auréole, lui dit calmement St Pierre.

78                                                                                                                                                                                                                   79

 - Mais c'est trop horrible, ici ! Je préfère aller en enfer, moi !!! dit la vieille dame.
 - Mais vous n'y pensez pas, lui dit St Pierre, là-bas, vous allez vous faire violer et sodomiser !!!                   Réponse de la vieille dame : 

 - Peut-être, mais au moins, les trous sont déjà faits !

 

... écoute écoute   

 Les policiers ont – parfois - de bonnes réponses ... 

Lors d'une interview, il a été demandé à un chef policier :

-"Le pardon est-il envisageable pour les terroristes ?"

Sa réponse :

-"Je crois que c'est le rôle de Dieu de leur pardonner,

notre boulot, c'est d'organiser la rencontre"

 

*

 La vie de couple .....

 Deux amies : 

- Alors, ta soirée d'hier, bien ?

- Non, c'était un désastre. Mon mari est arrivé à la maison, a avalé en quatre minutes le dîner que j'a-vais passé l'après-midi à préparer, a fait l'amour en trois minutes, s'est retourné sur le côté et s'est endor-mi en deux minutes. Et toi ? 

- Oh c'était incroyable ! En arrivant à la maison, mon mari m'attendait, il m'a invité au restaurant pour un dîner très romantique. Après le dîner nous  marché  pendant une heure. Rentrés chez nous il a allumé

80                                                                                                                                                                                                                    81

toutes les bougies dans la maison et nos préliminai-res ont duré une heure ! Après, nous avons fait l'a-mour pendant une heure ! Et après, on a discuté pendant une autre heure. C'était merveilleux! 

Au même moment, les deux maris : 

 - Alors, ta soirée d'hier, bien

 - Ouais... génial ! Quand je suis arrivé, la bouffe était prête. J'ai mangé, on a baisé et je me suis en-dormi.. Et toi ? 

 - L'enfer ! J'étais rentré tôt pour fixer l'étagère de la cuisine, en faisant démarrer la perceuse, le courant a sauté, impossible de le remettre. Quand elle est rentrée, la seule solution pour ne pas me faire en-gueuler, c'était de l'emmener au resto. Le dîner a coûté tellement cher que je n'avais plus assez d'ar-gent pour payer le taxi du retour. Il a fallu marcher une heure pour rentrer ! Arrivés à la maison, forcé-ment, toujours pas d'électricité; j'ai dû allumer des putains de bougies pour qu'on y voit quelque chose dans la baraque. Cette histoire m'a foutu tellement en rogne que quand on s'est mis au lit, ça m'a pris une heure pour bander et après, ça m'a pris une au-tre heure pour jouir. Finalement, encore énervé, ça m'a pris une heure pour réussir à m'endormir....et pendant ce temps là, elle a pas arrêté de parler...!!

... écoute écoute

Dictée : La maîtresse : 

"Les poules .... sortaient .... du poulailler ..... dès qu'on .... avait ouvert .... la porte." 

82                                                                                                                                                                                                                   83

 Et tous les élèves ont écrit : 

 - "Les poules sortaient du poulailler.

 Des  cons  avaient ouvert  la  porte !... " 

La réforme de l’orthographe, c’est pas gagné...

 

... écoute écoute   

 Y avait deux pêcheurs, frères jumeaux.

 L'un était marié et l'autre célibataire.

 Le célibataire avait une chaloupe de pêche déjà as-sez vieille.

 Il vient de la perdre, elle a sombré en mer .

 Le même jour, la femme de l'autre meurt.

 Une vieille dame qui a appris le décès décide de présenter ses condoléances au veuf, mais confond les deux frères jumeaux et s'adresse au frère qui a perdu sa chaloupe.

 - "Je suis triste pour vous de cette énorme perte. Cela doit être terrible."

 - Oh oui, répond-t-il. Je suis effondré. Mais je dois être fort et faire face à la réalité.

... Vous savez, elle était vieille, elle avait déjà des  fuites, une forte odeur de poisson, elle avait une fissure devant et un petit trou peu accessible der-rière. Mais ce qui l'a achevée, c'est que je l'ai prêtée à des copains pour s’amuser. Je leur ai pourtant dit d'aller doucement, mais ils sont montés dessus tous les quatre en même temps, c'en était trop... Et cela lui a été fatal !

La vieille dame s' est évanouie...

 Pourquoi dit-on qu'il y a un... "Embarras de voitu-res quand il y en a trop", et "Embarras d'argent quand il n' y en a pas assez ?"

 

 Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre, alors qu'elle est ronde ?

 

 Quand un homme se meurt, on dit qu'il s'éteint 

 Quand il est mort, on l'appelle « feu » ?!

 

 Pourquoi appelle-t-on « coup de grâce » le coup qui tue ?

 

 On remercie un employé quand on n'est pas con-tent de ses services.

 

 Pourquoi dit-on d'un pauvre malheureux, ruiné et qui n'a même plus un lit dans lequel se coucher, qu'il est dans de beaux draps ?

 

 Comment distinguer le locataire du propriétaire lorsque ces deux personnes vous disent à la fois :

 « Je viens de louer un appartement » ?

 

 Pourquoi un bruit transpire-t-il avant d'avoir cou-ru ?

 

 Pourquoi lave-t-on une injure et essuie-t-on un af-front ?

 

 

 

On passe souvent des nuits blanches

quand on a des idées noires.

 

 

 

Pourquoi, lorsqu'on veut avoir de l'argent devant soi,

faut-il en mettre de côté ?

 

 

 

Pourquoi,

lorsque vous ne partagez pas l'avis de quelqu'un,

dit-on que "les avis sont partagés " ?!

 

 

 

Et pour en terminer,

réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus

qui donnent les plus belles cuites !

... écoute écoute

Copyright : Guy PAQUI 2012

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now